Une interview salutaire de Bernard Lahire, dans le Monde  des Livres du 8 janvier 2016, qui vient repréciser la différence entre la compréhension et l’excuse dans une époque où l’on ne finirait plus par voir que la responsabilité individuelle des uns et des autres. Lahire (1004)